Fibonacci ta mère !

ext

 

Cryptos ton Univers impitoyable, me revoilà en immersion non pas avec les baleines, les planctons ou autres requins de la Blockchain, mais avec un pathétique, un presque drôle malgré lui, un émouvant Youtubeur vendeur de formations « trading » tartignoles pompées je ne sais où sur le Net. Un cas lui, une synthèse en saindoux. Un gros loukoum rebeu, toujours chez ses vieux en HLM, dans sa chambre d’adolescent qu’il n’a toujours pas quitté à trente ans passés. Ce n’est pas possible, il doit se faire six mois de ramadan par an à bouffer la nuit comme un goret pour ressembler à ça.

Je me suis infligé trois de ses vidéos à la suite…
À la dernière, j’étais prêt à lui acheter sa « formation » par pitié comme j’aurais lancé une pièce jaune à une jeune rom trop collante pour m’en débarrasser à peu de frais à défaut de lui coller mon pied au derche.

Bordel de merde Mouloud, putain c’est la loose totale ! C’était trop sport d’arracher des sacs à main ? Tu craignais de te faire rattraper à la course par une octogénaire ou quoi ?

C’étaient ces vidéos crypto-monnaies pour redoublant de lycée pro, vendre ces formations bidons, elles ne t’ont certainement pas enrichi vu ta dégaine dans ton polo cradingue, sans forme d’où dépassent les bourrelets de ton gros bide

Ça ou dealer des barrettes de dope au pied de la tour comme les frangins. Enfin, s’il le peut toujours… Le pauvre vieux Mouloud, s’est définitivement grillé à scammer sans le savoir tous les RSA des zivas  du quartier avec ses shitcoins qui valent aujourd’hui peau d’zob.

Tu as grave bitcoin déconné Mouloud. Il faut dire qu’à force de gueuler comme un putois « biiiitconnect, biiiitconnect » à pas d’heure tous les choufs de la cité lui balançaient des canettes vides sur la trogne dès qu’il pointait son vilain museau dehors.

Non, Mouloud, t’es pas tout seul, mais arrête tes grimaces, soulève tes cent kilos, fais bouger ta carcasse, je sais que t’as le cœur gros,mais il faut le soulever Mouloud, pour toi , pour eux. Pense un peu à ta petite sœur Aïcha la pudique qui commence sa carrière de cam-girl dans sa chambre d’à coté. Montrant à qui paye, ses mandarines qui lui servent de seins et son berlingot mal épilé. Tout ça pour s’acheter des contrefaçons merdiques, de faux sacs Vuitton en plastocs ou d’immondes tee-shirts siglés Gucci de Marrakech.

À moins qu’elle aussi ne pense qu’à se faire une petite gratte grâce à son corps juvénile. Eviter de recroiser la fois de trop, dans la cage d’escalier, tonton Mohamed revenu récemment du bled en rut comme à chaque fois Inch’Allah. Elle ne pourra pas courir toujours la plus vite, Aïcha le sait bien, il faut vraiment, vraiment qu’elle se tire d’ici par tous les moyens et fissa Aïcha.

Toi qui passes sur la chaîne YouTube à Mouloud achètes lui une formation même et surtout si tu ne la liras jamais, fais le pour lui . Qu’il remonte dans son estime, celle de sa famille, de ses derniers potes ,s’il lui en reste.. Qu’il retrouve le chemin de la salle de bain et se mette des fringues propres sur le dos. Sinon, fais-le pour Aïcha, elle est si jolie la petite Aïcha, belle comme un soleil, avec ses étoiles pleins les yeux et ses rêves tous colorés en Shéhérazade. Elle mérite mieux que faire la pute à poil sur son lit derrière une webcam en espérant se barrer au plus vite de ce cloaque à voilées aux murs grisâtres, le tout gris renfermé à jamais du béton armé. Penses-y au lieu d’enrichir des raclures les doigts de pieds en éventail sous les tropiques déjà blindés de leurs dernières ICO pour gogos à cryptos.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s