Charlie la Matraque !

Qu’ils sont beaux tous ces « Charlie »… Tas de cons !

Vous vous retrouvez dans une société militarisée et encore plus policière. Cela n’a pas trainé.
Ces mesures totalement anti-démocratiques, liberticides au possible, étaient dans les cartons. Quelle aubaine ! Il suffisait de cet événement dramatique, toutefois absolument prévisible, pour ceux qui suivent de près, en dehors des médias mensonges français, ce qui se passait en Libye, Mali, Syrie, Irak, pour les sortir du chapeau et les mettre en place illico.Enrobées de la concorde politicarde nationale avec comme papier cadeaux l’assentiment de tous les bêlants Charlie.

« Je ne veux voir qu’une seule tête ! celle de Charlie ! »

Nous allons être hyper surveillé, tous. Dans nos vies, dans nos communications, dans nos déplacements, nos voyages, dans nos pensées les plus intimes.

Mais rassurez-vous bonnes gens, c’est toujours plus de deux cent mille étrangers légaux et combien d’illégaux, qui continueront à s’installer tous les ans en France. Nos ambassades au Maghreb et partout ailleurs, distribueront toujours les visas à tour de bras, comme des petits pains, à des touristes qui oublient malencontreusement de rentrer chez eux. Il faut dire trouver un pays qui donne, à peine le pied posé sur le tarmac de l’aéroport d’Orly ou de Roissy CDG ; aides sociales, aides aux logements, aides familiales, scolarité pour les enfants et médecine gratuite, c’est attrayant.
Peu importe, si c’est à ceux qui bossent dur pour des salaires de misère, imposés, surtaxés de toutes parts, de régler collectivement la note. Elle n’est pas réservée aux bourgeois gauchistes qui souhaitent importer toute la misère du monde. Non-bien sûr, pensez donc ! « tu payes et tu la fermes ».

Encore moins important, insignifiant même, si c’est foncièrement au détriment des autochtones les plus fragiles,les nôtres les plus misérables. Eux, ils ne comptent pas, ils peuvent crever la gueule ouverte dehors, sur le trottoir. S’ils osent l’ouvrir, c’est raciste !

L’Islam, même relativement rigoriste, n’est nullement le problème de la France, ni de l’Europe de l’Ouest, c’est la submersion migratoire, le nombre( entrants + naissances + naturalisations + mariages) rien d’autre.
Nos politiques sauvent leurs fesses provisoirement à bon compte, certainement pas le peuple Français à terme.

Publicités

« Je suis Charlie »…..Un monde Orweillien.

ob_612b29_charlie

J’étais désespéré hier de voir tous ces gens défiler comme des zombies. On se serait cru en Corée du Nord à l’enterrement d’un dignitaire… Un monde Orweillien, une unanimité totalement factice, artificielle, construite par le Ministère de la Vérité, les médias mensonges du système, cet outil totalitaire d’occupation mental permanent.
C’est l’inverse même de ce que fut Charlie Hebdo, l’opposé de ce qu’étaient les dessinateurs de Charlie.
Le système libéral mondialiste vient de se refaire une virginité sur les cadavres encore chauds des bourgeois gauchistes de Charlie Hebdo et accessoirement, sur ceux des autres victimes. Un plus tout de même pour nos concitoyens israélites décédés, mais à cela nous sommes habitués.

Porochenko le boucher de Kiev, qui fait bombarder à l’arme lourde les populations civiles du Donbass. Netanyahou, qui écrasait il y a peu avec son armée , les civils Palestiniens de la bande de Gaza. Plus de 2800 morts dont une très grande partie de femmes et d’enfants. Une peccadille, une broutille même qui ne l’empêche nullement de venir parader dans les rues de Paris. Il y avait même les Saoudiens pensez donc !

Que des invités de marque, l’ultime crachat, leur présence sous la bannière « Je suis Charlie » aurait, en temps normal, légitimement conduit les dessinateurs et rédacteurs de Charlie à vomir illico…Encore que, au fils du temps l’équipe de Charlie Hebdo ressemblait de plus en plus à des bourgeois donneurs de leçon pleins de bonne conscience, c’est-à-dire des hypocrites.

On occulte totalement le soutient Occidental aux djihadistes qui massacrent, violent, tuent, égorgent en Syrie. la France en fer de lance dans cette nouvelle ignominie, alliée aux pires théocraties moyenâgeuses du Golfe que sont l’Arabie Saoudite et le Qatar. Cela fait pourtant bientôt trois ans que nous armons, entrainons, finançons les pires crapules de la planète. Les mêmes, strictement les mêmes que ceux qui viennent de tuer 17 personnes à Paris. Je n’affirme pas cela sans preuve, c’est malheureusement véridique.

Je pensais qu’il y avait plus de conscience populaire, plus de libres arbitres, plus d’intelligence individuelle et collective tout simplement. Je suis atterré, effondré face à cet esprit moutonnier. Ces centaines de milliers, voir ces millions de gens bêlant « je suis Charlie » me font froid dans le dos. Ils me font peur, car je sais pertinemment qu’ils peuvent être manipulés à l’inverse pour exiger les pires horreurs. Déjà, de nouvelles lois liberticides pointent dans les discours politiques ce matin…

Ces attardés soixante-huitards de Charlie Hebdo nous feront chier jusqu’au bout, leurs morts va engendrer des lois d’exception, une surveillance généralisée… Quelle lugubre ironie non?

Pour beaucoup d’entre nous nous avons lu Charlie puis ne l’avons plus lu. Nous n’y trouvions plus matière à déclencher nos rires contre la merdance de la beauferie ambiante ou l’outrecuidance obscène et prédatrice de l’oligarchie . Alors non Charlie n’était plus nous ; Choron, Vuillemin, Reiser s’étrangleraient de rage face à la nauséeuse récupération qu’osent les tristes blaireaux de la caste politico-médiatique et ils auraient eu tôt fait de les renvoyer à leur fosse sceptique .
Comme aurait dit Choron en réponse à cette injonction à la solidarité aveugle :  Qu’ils crèvent !