Lettre ouverte : la souffrance vécue de nos compatriotes Antillais travailleurs du secteur privé de Métropole.

Je me permets de vous écrire pour porter à votre connaissance une
demande sincère, largement méconnue, car tue dans la souffrance, de nos
compatriotes antillais vivant en métropole.

Tout dernièrement, non loin de Fougères à Parigné, j’ai eu l’immense
honneur et privilège d’être invité à un mariage antillais. J’ai
longuement eu l’occasion de discuter en profondeur avec ces Français
venus des Îles, travailler en métropole depuis de longues années.

Des hommes et femmes patriotes, attachés à la France à ses couleurs et
ses valeurs, tels sont, manifestement, l’immense partie de ces
Martiniquais et Guadeloupéens que j’ai pu rencontrer.

Ils résident souvent en région parisienne ou dans nos métropoles
régionales, sont eux aussi en première ligne face à l’insécurité, une
violence en croissance exponentielle. Face aussi à un Islam conquérant
et revendicatif qu’ils subissent, au même titre, sinon plus, que nos
autres concitoyens.

Garder foi en la France, rester patriote et amoureux de son pays relève
d’un défi de tous les jours dans ces banlieues ou d’autres populations
nouvellement arrivées vous incitent, voir vous contraignent à l’inverse.
C’est une abnégation de tous les jours pour ces valeureux travailleurs
venus des îles françaises d’Outre-Mer.

Pourtant malheureusement, sans qu’elle soit très connue, ni médiatisée
une profonde injustice leur est faite.

Si le travailleur d’origine Corse peut facilement rentrer sur son île,
si le Breton travaillant à Paris peut prendre le TGV pour un coût
raisonnable, il en va tout autrement pour nos compatriotes de Martinique
et de Guadeloupe, plus particulièrement ceux salariés du secteur privé
de la métropole.

Les plus modestes d’entre eux n’ont pas les moyens financiers de revenir
dans les Antilles françaises durant leurs congés, car le prix des vols
est  prohibitif. Il est réellement injuste et dommageable que
ces personnes payent le même prix que de simples touristes alors que
toute leur famille est restée au « pays » . Ils se trouvent de fait, dans
la douleur, coupés de leurs racines et origines durant des années voir
décennies. J’ai été particulièrement sensible à cette souffrance très
souvent muette par pudeur, empreinte d’une grande dignité, que vivent
péniblement nos compatriotes d’Outre-Mer.

De plus de nombreuses moyennes et grandes Entreprises dans lesquelles
ils travaillent en Métropole n’ont aucun accord de comité d’entreprise
avec les compagnies aériennes desservants les Antilles qui pourraient
leur permettre de bénéficier de tarifs avantageux.

Je suis pleinement conscient qu’en ces temps de difficultés économiques,
il peut paraître déplacé de solliciter une plus grande bienveillance, un
particularisme, pour nos compatriotes des Antilles vivant en Métropole
travailleurs du secteur privé, pourtant ( je ne sais sous quelle forme
légale ou réglementaire) une aide à ces populations serait doublement
gagnante pour l’ensemble de la collectivité.
Autant pour notre pays la France que ses dépendances, faciliter la
mobilité de nos compatriotes arrimeraient bien plus ces îles françaises
dans le giron national, mieux le retour occasionnel temporaire de ces
patriotes antillais de métropole augmenterait considérablement cet
attachement historique à la Nation toujours bien présent, qui ne demande
qu’à renaître fortement.
Stabilisant la situation sur place économiquement, politiquement enfin,
et surtout ,en contrecarrant de funestes velléités d’aventurismes indépendantistes.

Publicités

A propos publiciste-dilettante

Dilettante publiciste, région de Rennes,Bretagne, France. Voyageur dès que mes moyens me le permettent. Accessoirement, "chef de claque" amateur dans les Opéras des villes et capitales visitées.
Cet article, publié dans Politique, Société, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s