Arno Klarsfeld, tu nous les brises menu avec la souffrance passée des tiens.

Je comprends parfaitement que tu sois affecté par les railleries, les sarcasmes de l’humoriste Dieudonné. Ce n’est pas une raison non plus, pour les interdire ni pour le sanctionner.

« Tu » n’as pas à faire de cette tragédie qui a touché tes ancêtres  la « Religion » d’État comme à l’heure actuelle.
Une « Religion » déjà bien protégée, comme nulle autre ,par les lois Fabius-Gayssot .Une « Religion » qui a déjà rapporté beaucoup( ce n’est pas moi qui le dis, mais Claude Sarautte).Une « Religion » qui permet au dernier État d’apartheid au monde d’éviter toute condamnation de la communauté internationale en s’en servant habilement comme paravent  à ses exactions multiples depuis des décennies contre les populations civiles autochtones.

C’est contre productif et dangereux, « tu » deviens aux yeux de tous l’Oppression. Et l’Oppression quel qu’elle soit, doit être combattue.

Arno, nous ne t’avons pas entendu t’offusquer ou condamner à l’époque les publications de dessins caricaturaux et dégradants sur  Mohamed, le Prophète de l’Islam, dans  l’hebdomadaire Charlie Hebdo. Ces dessins ont bien évidemment heurté profondément les Musulmans.

Nous ne t’avons pas vu, ni entendu non plus, devant le théâtre protester contre les représentations de Golgota picnic, la pièce subventionnée où il était lancé des excréments sur le Christ.
Nous y avons vu et entendu, l’actuel Ministre de l’Intérieur Manuel Valls ,venu apporter son soutient à cette saloperie antichrétienne. C’est le même « Franco » de carnaval qui aujourd’hui  nous la joue « Grand Inquisiteur », deux poids, deux mesures. Une indignation à géométrie variable si flagrante, si grotesque qu’elle en est pathétique.

M. Manuel Valls, vous ne serez jamais Président, vous n’avez pas compris en profondeur ce qu’est être Français. Si pour notre plus grand malheur, vous le devenez, vous ne serez qu’un usurpateur de plus. Vous n’avez pas en vous, dans vos tripes, dans votre chair, sans même les avoir lus : François Rabelais et François Villon.

Arno, dernièrement, tu n’es pas monté au créneau dans les médias pour dénoncer les actions blasphématoires dégueulasses des FEMEN dans la Cathédrale de Paris et dans l’église de la Madeleine.

Arno,si tu acceptes,si tu tolères avec « bienveillance », si tu encourages même ces actions, ces publications , ces représentations théâtrales au nom du Droit de la Liberté d’Expression comment veux-tu et surtout pourquoi nous devrions accepter tes interdictions ?

Arno, poliment, au nom de tous les miens,oui aussi, tu nous casses les couilles avec ta Shoah !

Publicités

A propos publiciste-dilettante

Dilettante publiciste, région de Rennes,Bretagne, France. Voyageur dès que mes moyens me le permettent. Accessoirement, "chef de claque" amateur dans les Opéras des villes et capitales visitées.
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s