« L’Égalité » pour nous, les privilèges et les passes droits pour eux!

Ils n’ont qu’égalité à la bouche, de celle qu’ils veulent nous faire ingurgiter de force quitte à nier les différences biologiques de vos enfants en les matraquant, en les formatant à la pensée conforme, des le plus jeune âge.

Mais eux sont bien plus  » égaux « ,mêmes les mots les plus nobles ils sont arrivés à les corrompre , à en inverser le sens.

Notre Ministre de l’Éducation Vincent Peillon, le grand rabbin de la Shoah devenue à présent Religion de l’État français, »a placé » sa propre fille au poste prestigieux d’attaché culturel à l’ambassade de France en Israël.

Tiens Israël, curieux hasard…Salomé Peillon est l’auteur d’un mémoire de master consacré «au boycott culturel d’Israël».

Notre Ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian n’est pas en reste non plus, son fils Thomas Le Drian a été promu chargé de mission auprès du président du directoire du groupe SNI, premier bailleur social français avec près de 275 000 logements. Un poste obtenu uniquement du fait de ses compétences, il n’y a aucun lien avec l’ordre du Mérite qu’a reçu en juillet 2013 le dirigeant de la SNI M. Yché des mains du Ministre.

Si voter pour les socialistes était une erreur, dont beaucoup se mordent à présent douloureusement les doigts, persévérer aux prochaines élections est un crime contre la France ,son peuple, un acte nihiliste et suicidaire.

Chaque jour, le Pouvoir » Hollandien » nous montre un peu plus son hideux visage totalitaire. Il ne s’agit plus de tromper les Français, mais de les terroriser psychologiquement.

C’est « merveilleusement » réalisé  par une occupation mentale totale et permanente des médias mensonges, une des formes les plus poussée d’ingénierie sociale, autrement dit de manipulation des masses.

Pour les opposants véritables, pas l’autre face de la médaille de cet hydre démoniaque à la Janus, l’ersatz d’opposition qu’est l’ UMP , c’est  physiquement qu’il s’abat pour les bâillonner définitivement .Avec des arrestations, des poursuites judiciaires arbitraires, de lourdes condamnations pécuniaires qui ne sont rien d’autre que des meurtres sociaux.

Avant la fin du mandat du Président François Hollande des réfractaires disparaitront, » se suicideront » ou auront de curieux accidents , tant à présent nos libertés sont menacées.

Cette dictature, car c’est vraiment  une tyrannie, cherche à annihiler en nous tout esprit critique.Le faux, le mensonge,la tromperie organisée sont l’indiscutable vérité officielle. Le simple bon sens populaire; de la rumeur, de la superstition à combattre, à opprimer par tous les moyens de l’État.

Publicités

Année 2014, le nouveau Cirque du Hollandisme .

Terminées, les sorties en douce de l’Élysée à scooter pour rejoindre la belle Julie. Finis, les soupçons de Valérie et de son staff généreusement gagés sur les deniers publics.
Oubliés, les allusions de la coterie des informés qui par médias interposés se glosaient entre affranchis de la caste dominante devant un public de larbins ignorants et crédules ; nous le peuple français.
2014 sera le retour de DSK aux affaires et sa nomination comme Premier Ministre. Dodo la Saumure se verra confier le Ministère de l’Intérieur, au Droit de la Femme une de ses gagneuses.

Adieux la Garde Républicaine et ses uniformes passéistes, elle sera composée dorénavant de Femen urinant et vociférant.

Elle va être jolie l’entrée solennelle du Président de l’Assemblée Nationale Claude Bartolone entouré de ces harpies dégénérées lors de l’ouverture des sessions parlementaires. Au moins, cela sera raccord avec le pouvoir socialiste actuel, ton sur ton pour ainsi dire. C’est de faire perdurer l’inverse qui serait mensonger et indécent.

Aujourd’hui 13/01, le Ministre le l’Éducation , le rabbin laïcard franc-maçon Vincent Peillon est en tournée dans les écoles accompagné de Najat Vallaud-Belkacem aussi jolie qu’elle est venimeuse, pour je cite : « lutter contre les stéréotypes de genre » dès la Maternelle, ben voyons…
Faire de vos fils des folles du Marais, de futures Drag Queens, de vos filles des putes ou des Femen ce qui est à peu près la même chose.

Les films cinématographiques sont tous largement subventionnés avant même la première prise.Ils passent  intégralement, des l’écriture du script sous les fourches caudines du politiquement correct et de la bien-pensance.

Ils ne montrent pas la prostitution de luxe comme un moyen comme un autre de se procurer de l’argent ,parmi ceux sortis récemment ?

Hier, 20h30 France2 la Télévision de L’État : Hors de Prix
Mai dernier à Cannes, le film Jeune et jolie : l’histoire d’Isabelle, une adolescente de 17 ans qui va choisir de se prostituer, du réalisateur François Ozon.

Vous vous souvenez du palmarès 2013 , palme d’or LA VIE D’ADÈLE « A 15 ans, Adèle ne se pose pas de question: une fille, ça sort avec des garçons. Sa vie bascule le jour où elle rencontre Emma, une jeune femme aux cheveux bleus, qui lui fait découvrir le désir « 

C’est ces mêmes bourgeois gauchistes hypocrites, débordant de haine de classe et de cynisme qui ont dernièrement voté une loi pénalisant le simple client de prostituées. C’est seulement pour les prolos qui vont aux putes ,eux se réservent déjà vos fils adolescents et vos filles à peine pubères.

Arno Klarsfeld, tu nous les brises menu avec la souffrance passée des tiens.

Je comprends parfaitement que tu sois affecté par les railleries, les sarcasmes de l’humoriste Dieudonné. Ce n’est pas une raison non plus, pour les interdire ni pour le sanctionner.

« Tu » n’as pas à faire de cette tragédie qui a touché tes ancêtres  la « Religion » d’État comme à l’heure actuelle.
Une « Religion » déjà bien protégée, comme nulle autre ,par les lois Fabius-Gayssot .Une « Religion » qui a déjà rapporté beaucoup( ce n’est pas moi qui le dis, mais Claude Sarautte).Une « Religion » qui permet au dernier État d’apartheid au monde d’éviter toute condamnation de la communauté internationale en s’en servant habilement comme paravent  à ses exactions multiples depuis des décennies contre les populations civiles autochtones.

C’est contre productif et dangereux, « tu » deviens aux yeux de tous l’Oppression. Et l’Oppression quel qu’elle soit, doit être combattue.

Arno, nous ne t’avons pas entendu t’offusquer ou condamner à l’époque les publications de dessins caricaturaux et dégradants sur  Mohamed, le Prophète de l’Islam, dans  l’hebdomadaire Charlie Hebdo. Ces dessins ont bien évidemment heurté profondément les Musulmans.

Nous ne t’avons pas vu, ni entendu non plus, devant le théâtre protester contre les représentations de Golgota picnic, la pièce subventionnée où il était lancé des excréments sur le Christ.
Nous y avons vu et entendu, l’actuel Ministre de l’Intérieur Manuel Valls ,venu apporter son soutient à cette saloperie antichrétienne. C’est le même « Franco » de carnaval qui aujourd’hui  nous la joue « Grand Inquisiteur », deux poids, deux mesures. Une indignation à géométrie variable si flagrante, si grotesque qu’elle en est pathétique.

M. Manuel Valls, vous ne serez jamais Président, vous n’avez pas compris en profondeur ce qu’est être Français. Si pour notre plus grand malheur, vous le devenez, vous ne serez qu’un usurpateur de plus. Vous n’avez pas en vous, dans vos tripes, dans votre chair, sans même les avoir lus : François Rabelais et François Villon.

Arno, dernièrement, tu n’es pas monté au créneau dans les médias pour dénoncer les actions blasphématoires dégueulasses des FEMEN dans la Cathédrale de Paris et dans l’église de la Madeleine.

Arno,si tu acceptes,si tu tolères avec « bienveillance », si tu encourages même ces actions, ces publications , ces représentations théâtrales au nom du Droit de la Liberté d’Expression comment veux-tu et surtout pourquoi nous devrions accepter tes interdictions ?

Arno, poliment, au nom de tous les miens,oui aussi, tu nous casses les couilles avec ta Shoah !

Les sarcasmes de Dieudonné les détruiront tôt ou tard.

Dans mon dernier post, je parlais d’une lettre de cachet pour interdire à Dieudonné de se produire sur scène. Ils l’ont fait, ils ont osé, ils seront chassés et châtiés à terme.

Le Pouvoir vient de montrer son véritable visage celui d’une Dictature. Mieux, qui pilote réellement le sommet de nos Institutions, comme le dévoilait avec brio l’artiste maudit.

Il fallait les voir jubiler hier soir sur BFM TV et sur toutes les autres chaines publiques ou privées, les propagandistes, les fonctionnaires de l’anti-racisme officiel, les politiques du système rivalisant de lâcheté et d’obséquiosité quand il s’agit des intérêts sionistes en France.

La Shoah est la Religion de l’État Français.

Pas le moindre « blasphème » n’est toléré. Il est interdit de la contester, minorer d’une manière ou d’une autre. Nous devons accepter sans condition et dans les termes strictement identiques les conclusions du Tribunal de Nuremberg qui s’est tenu du 20 novembre 1945 au 1er octobre 1946, ceci depuis les lois Fabius-Gayssot.

Aujourd’hui, vous ne pouvez même pas esquisser un sourire sans risquer la sanction!

Bientôt ils « fliqueront » nos pensées ,notre imaginaire…

Rassurez-vous, vous pourrez toujours cracher à la gueule, au propre comme au figuré, du Christianisme ou de l’Islam. Accessoirement, d’autres religions minoritaires ou de toutes autres communautés. Particulièrement celle qui est toujours majoritaire chez elle, les Français de longues dates, pour nous, c’est open bar chaque jour de l’année.

Les mêmes qui aujourd’hui interdisent le spectacle humoristique de Dieudonné vous y encouragent !

Ils ne subventionnent pas peut-être ou tolèrent le groupe des FEMEN, ces givrées qui vont profaner nos églises, nos cathédrales en toute impunité ?

Ils ne se sont pas tous rendus en pèlerinage pour la « liberté d’expression » devant les locaux de Charlie Hebdo qui avait publié des dessins blasphématoires contre le Prophète de l’Islam, victime d’un incendie criminel, étrangement jamais élucidé d’ailleurs.

Ils n’ont pas subventionné avec notre argent , l’argent public les « pièces de théâtre » Golgota picnic ou l’on lançait des excréments sur le Christ ? Etc.

Dieudonné est un révélateur, un marqueur de la liberté et à contrario de l’oppression que l’on aime ou pas l’artiste, le personnage.

Les Français sont suffisamment adultes pour tolérer toutes les opinions sans pour autant les cautionner. Rien n’est sacré, et surtout, aucune vérité ne mérite que l’on s’agenouille devant elle.
La liberté d’expression est l’un des plus puissants bastions de la liberté et ne peut jamais être restreinte que par des autorités despotiques.

Ces dernières semaines, il a été demandé, intimé à chacun de nos « décideurs » de se positionner vis-à-vis du comique qui ne fait plus du tout rire l’oligarchie habituée qu’elle est de nous opposer les uns aux autres pour nous neutraliser et ainsi mieux asseoir sa domination.

Hier soir, ils ont commis un acte de guerre contre le peuple français dans son ensemble, des Français de toutes races, de toutes origines et confession ; à l’image du public de Dieudonné.

Et si nos Maîtres sont bien protégés par leurs cerbères, généreusement appointés par le fruit de notre travail et de notre sueur ; qu’ils nous prélèvent indument en impôts et taxes. Les laquais, eux, le sont beaucoup moins…

Il paraitrait, que marcher sur la gueule d’un « journaliste/propagandiste » du pied gauche porterait bonheur.

Haro du système contre le « nègre marron ».

Dieudonné est un humoriste, rien qu’un humoriste. Son humour est caustique, très acerbe avec les véritables puissants qu’il sort judicieusement de l’ombre. Lui qui est contre tous les communautarismes, en dénonce les travers avec la force du rire.

La chasse, hors de toute mesure, dont il est victime aujourd’hui ne fait que valider encore plus ses sarcasmes.

Leur seule et unique réponse est : l’interdiction, la mort sociale et l’oppression. La curée insensée des chiens médiatiques de la bien-pensance, leur course haineuse emprunte d’une veulerie collective sans égal, jette une lumière aveuglante sur le Pouvoir. Le dévoilant crument : usurpé, tyrannique et obscène… À présent totalement en panique.

À la tête de cette croisade des tartuffes et des pitres ,déguisé pour la circonstance en Don Quichotte de cirque, notre « Caudillo » de la place Beauvau. Ses postures  mussoliniennes, ses coups de mentons appuyés ,n’effrayent nullement la racaille,les chiffres de la délinquance en constante augmentation le désavouent.Au mieux, l’ibère à Sion, fait-il reluire quelques rombières des beaux quartiers….

C’est ce Français tout ressent,tout juste naturalisé, qui vient expliquer aux natifs enracinés ce qu’est notre pays millénaire,ce qu’est être Français ? Le cuistre !

Certainement son attachement inconditionnel à l’État d’Israël, tel qu’il aime à le répéter jusqu’à l’outrance, qui l’a démuni si singulièrement d’un minimum décence,pas ses origines Espagnoles, bien au contraire.

Tous les censeurs, les « Lansquenets » de cette oligarchie pourrie et vermoulue se sont lancés aux trousses du trublion Dieudonné. C’est à celui qui demande les mesures les plus coercitives à son encontre : qui veut le faire interdire de spectacle, de son théâtre, le ruiner, sur internet, voir l’embastiller pour de bon pour qu’il se taise !

Pourtant, ils sont nombreux, ils sont majoritaires, ces Français, de toutes origines, de toutes confessions, admirateurs du comique ou pas plus que cela. Ils subissent pour l’instant calmement et en silence, ce terrorisme policier, judiciaire et intellectuel.

Cette occupation mentale continue que pratiquent les médias aux ordres, submerge nos ondes et nos téléviseurs d’une laideur humaine inégalée.

L’instrumentalisation d’une Justice de réseaux, égalant par sa partialité jusqu’au grotesque celle de l’Ancien Régime. Il ne lui manque plus que la lettre de cachet que le « Louis Philippe » d’Opérette de notre époque, le « Versaillais » installé à l’Élysée lui dicterait. Cette noble institution, pilier d’une Démocratie faite par et pour le Peuple ,se fourvoie une fois de plus, perdant ainsi les derniers lambeaux de crédibilité qui lui restait.

Les exactions multiples et impunies de milices communautaires fascisantes, ultras minoritaires et ne représentant qu’elles-mêmes écœurent et exaspèrent prodigieusement de nombreux français. Tout autant que le pouvoir démesuré aussi antidémocratique qu’inexplicable démographiquement, des caciques maffieux de ces organisations communautaires officielles auto proclamées qui dictent à l’État leurs moindres volontés.

Les hyènes de l’oppression sont aujourd’hui lâchées, elles n’aiment pas la quenelle ? Nous allons très bientôt leur faire déguster autre chose…