La liberté d’expression et le lieu du pouvoir réel.

Elle semble à première vue totale et respectée par le pouvoir,seulement si vous abondez dans son sens ,sans tenter de l’analyser en profondeur ni d’en contester les fondements.L’individualisme forcené et son corolaire le matérialisme à outrance laisse très peu de place à la réflexion,à la mise en perceptive.Nos médias dominants sont tous des entités internes de multinationales ou du pouvoir étatique.Une chape de plomb proche du terrorisme intellectuel dénommée pensée unique ou « bienpensance » y règne sans la moindre exception.Ceux qui veulent s’y soustraire y ont tout à perdre et sont vite éliminés de nos écrans à la moindre transgression même supposée.

Le pouvoir et son opposition sont deux faces de la même médaille, tel un Janus moderne,passant l’un ou l’autre aux responsabilités au grès des alternances dites « démocratiques ». Sur le fond très peu de choses ne les différencient : l’un serait un peu plus que l’autre pour le patronat ; favorisant par des mesures libérales des créations d’emplois et à contrario l’autre ; un peu plus pour la protection des droits des salariés du privé, des fonctionnaires augmentant de fait les déficits et la dette. En vérité, leurs marges de manœuvres sont presque inexistantes. Près de 80% de nos lois et réglementations diverses dans tous les secteurs sont issues de l’Union européenne :du Conseil de l’Union européenne, de la Commission européenne , ses commissaires sont au nombre de vingt-sept (non élus ) et de son Parlement européen.

L’expression du peuple, des peuples européens, est volontairement diluée dans cet enchevêtrement d’institutions supranationales.C’est toujours la primauté du droit européen qui fixe définitivement les arrêts et décisions de justice au plan national.

Cet abandon total de souveraineté aura un impact critique sur l’avenir de notre pays,la sécurité et la stabilité de la France .Les moindres facettes économiques , sociales, sociétales sont sous la coupe et le joug d’entités étrangères ,d’institutions internationales européennes dont le simple citoyen ignore totalement le fonctionnement et les attributions. Rien n’est fait d’ailleurs pour l’en informer clairement et simplement .L’opacité et la complexité étant le substrat de ce pouvoir totalitaire et technocratique.

Publicités

A propos publiciste-dilettante

Dilettante publiciste, région de Rennes,Bretagne, France. Voyageur dès que mes moyens me le permettent. Accessoirement, "chef de claque" amateur dans les Opéras des villes et capitales visitées.
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s